Newsletters

NOUVEAU SERVICE AU SEIN DU GAS !

« Quand l’après-surendettement peut devenir source de tension et de stress

Comment aborder sereinement la vie après des années de procédure… »

Le Groupe Action Surendettement propose un tout nouveau service dans le cadre de ses départements de prévention et de médiation de dettes. Ce projet intitulé « Sortie de médiation : un accompagnement pour garder le cap » s’inscrit dans le cadre d’un appel à projet organisé par Madame A. Greoli anciennement Ministre de l’Action sociale, de la Santé, de l’Egalité des chances, de la Fonction publique et de la Simplification administrative et dont la finalité visait le financement d’initiatives innovantes dans le cadre de la prévention du surendettement et plus particulièrement de la prévention des « rechutes ».

Concrètement, un service d’accompagnement spécifique pour les personnes en fin de procédure de médiation de dettes et/ou qui viennent d’en sortir a été mis en place. Il vise à apporter : soutien, conseils, aides, informations et outils à ces personnes en vue de prévenir toutes formes de rechutes. Les questions peuvent être d’ordre économique, budgétaire mais également plus personnelles. Ce service s’adresse aux personnes habitant la province de Luxembourg et qui sont en fin de procédure de médiation de dettes amiable et judiciaire (minimum à un an de la fin) ainsi qu’aux personnes qui viennent de sortir de procédure de surendettement (depuis maximum un an).

Une permanence téléphonique est organisée tous les mardis de 14h à 16h et les vendredis de 9h à 12h au 0492 51 39 44. Une médiatrice de dettes ainsi qu’une psychologue se tiennent à disposition de ces personnes pour répondre à leurs questions.

Si la situation le nécessite, des rencontres individualisées sont également organisées au sein des trois arrondissements de la Province afin de conseiller et aider ces personnes sur des notions relatives au budget (charges, logement, énergies, assurances…), aux crédits mais également sur des questions d’ordre plus psychologique afin de travailler la confiance en soi.

Des rencontres collectives seront par ailleurs organisées par la suite afin de permettre aux personnes de préparer leur sortie de procédure en confrontant leurs diverses réalités et craintes éventuelles. Ces rencontres seront articulées autour d’interventions d’ « experts du vécu » qui permettront de libérer la parole et de faire émerger les notions pertinentes à développer.

Une attention est également portée aux médiateurs de dettes (avocats, CPAS..) en vue de les outiller dans le cadre de la préparation de la fin de procédure des médiés.

Ce projet a débuté ce 01 septembre 2019 pour se clôturer le 31 août 2020. Tous les services proposés sont gratuits. Au-delà des actions développées tout au long de la période, il permettra également d’explorer de nouvelles pratiques en matière de prévention du surendettement !

Téléchargez la brochure explicative ici :

Flyer Rechutes Mdis 

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EDUCDAYS logo

Le GAS sera présent au Salon de l’Education « EDUC DAYS » les 21, 22 et 23 novembre prochain au Brussels Expo à Bruxelles.

Des animatrices du Service Prévention y présenteront notamment le jeudi à 11 heures «  Et moi dans tout ça ? », un spectacle de marionnettes autour de la pauvreté infantile et de l’exclusion sociale.

Ce spectacle propose d’aborder avec les enfants de 8 à 12 ans, la thématique de l’argent et plus précisément les mécanismes d’exclusions sociales liés à la précarité infantile. Il permet de questionner les enfants et les adultes sur l’influence de la société dans nos choix de consommation, sur l’importance d’avoir ou de ne pas avoir, sur l’impact de la société de consommation (nécessité de posséder) dans nos relations, notamment en termes d’exclusion sociale.

Il vise donc un questionnement des valeurs véhiculées par notre société actuelle où les réussites sociale, financière et matérielle sont surreprésentées ; la prévention des impacts et des conséquences de la précarité sur les enfants, et le changement de perception, de représentation et de conception des adultes et des enfants concernant cette problématique ; une prise de conscience des enfants quant à l’influence de la société de consommation sur leurs choix de consommation et leurs rapports aux autres.

Par ailleurs, avec les autres Centres de Référence et l’Observatoire du Crédit et de l’Endettement, le GAS tiendra un stand en vue de promouvoir l’éducation financière et à la consommation durant tout le salon.

Avec le soutien de

logo_wallonie

© 2011 - GAS - Groupe Action Surendettement